Qu’est-ce qu’un salarié porté ?

salarié porté

Autonome et qualifié, le salarié porté évolue dans une zone de travail en totale rupture avec les codes du salariat classique. Bénéficiant d’une liberté monumentale quant à la façon de mener son activité, il tient également son intérêt de plusieurs avantages au niveau social.

Qu’est-ce qu’un salarié porté ? 

Le salarié porté est un travailleur indépendant ayant sa propre entreprise individuelle et qui réalise son activité avec l’exigence d’un contrat de travail signé avec une entreprise de portage salarial. Il détient une expertise incomparable et un statut juridique dans son domaine d’activité et est par ailleurs apte à rechercher des clients potentiels par ses propres moyens en négociant chaque modalité d’intervention de ses rôles en toute autonomie. L’intervention du terme « porté » a naturellement répondu à cette demande en offrant un particulier savoir-faire témoignant généralement d’un profil présentant des critères spécifiques. Comme contrepartie de la réalisation de ses tâches, le salarié porté perçoit un salaire chaque mois, versé par l’entreprise de portage salarial qui l’emploie. Par ailleurs, il bénéficie aussi d’une complète protection sociale, de l’accès à des formations et d’un accompagnement personnalisé. Pour profiter des intérêts de ce système comme des milliers d’autres personnels indépendants, la démarche à suivre est accessible. Pour plus de détails, cliquez sur www.infoportage.fr

Statut du salarié porté en portage salarial : Devoirs et droits

Au niveau juridique, le statut de salarié porté est cadré par le Code du travail et notamment par les articles venant de l’ordonnance n°2015-380 datée du 2 avril 2015. Ce personnel, qui peut être embauché en CDI ou en CDD, se place dans une relation triangulaire avec une micro entreprise avec qui il travaille et le client à qui il fournit le service. Quant à son démarchage autonome, ses modalités d’intervention et sa négociation, l’auto entrepreneur doit rendre des comptes néanmoins à la société de portage. En outre, s’il ne respecte pas toutes ses obligations contractuelles, l’entreprise de portage peut alors prendre la décision de rompre le contrat. Cependant, ce travailleur indépendant profite de plusieurs garanties comme le fait d’avoir une assurance de toucher un salaire pour des missions faites, une protection sociale et un accompagnement complet lui permettant de réaliser son activité de façon sereine.

Quel profil peut devenir salarié porté ?

En réalité, cet auto entrepreneur peut tout aussi bien définir un jeune diplômé recherchant un meilleur dispositif pour lancer une activité ou bien d’un retraité qui veut se faire un revenu de plus en travaillant à temps partiel. Généralement, le salarié porté représente un cadre âgé de 40 à 55 ans, qui détient une expertise et qui a comme but de devenir indépendant après avoir cessé son contrat de travail en entreprise. En outre, si certains salariés en portage salarial sont des anciens chefs d’entreprise qui ont été séduits par des conditions de travail avantageuses de système, au contraire, d’autres veulent profiter du portage salarial afin de développer une clientèle pour concevoir leur propre structure. Il existe alors de nombreux profils animés par une envie identique de développer leur expertise pour la clientèle. Même s’il y a une grande motivation dans votre esprit, sachez que les candidats au statut de salarié en portage salarial devront correspondre néanmoins à certains critères, qui sont variables en fonction de la spécialité ou des exigences de la société de portage. Les fondamentaux sont parfois sans équivoque : un salarié en portage salarial devra être apte à prospecter et à négocier les modalités des interventions (prestations réalisées et tarifs) avec ses clients, et devra avoir une expertise et une qualification lui permettant de faire les missions confiées. De ce fait, la plupart des salariés portés indépendants sont des cadres, des managers de transition, des consultants et des formateurs qui fournissent aussi des cotisations sociales.

 

Pourquoi domicilier son entreprise à Neuilly-sur-Seine ?
Comment transférer le siège social d’une SCI